وزارة العمـل والتشغيل والضمـان الاجتماعي
Ministère du Travail, de l’emploi et de la Sécurité Sociale
هيئة الوقاية من الأخطار المهنية في نشاطات البناء والأشغال العمومية والري
Organisme de Prévention des Risques Professionnels dans les activités du Bâtiment, des Travaux Publics et de l'Hydraulique

Sur le terrain

Les visites des lieux de travail

L’activité opérationnelle de notre organisme consiste en des visites des lieux de travail durant lesquelles nos ingénieurs et nos  techniciens émettent des recommandations et des  conseils dans le but de réduire, voire d’éliminer les accidents du travail et les maladies professionnelles.

Ces visites se présentent comme suit :

Visites de chantiers, d’ateliers, de carrières ….etc sanctionnées par des rapports de visites.

Objectifs :

  • Le dépistage des dysfonctionnements en matière de prévention des risques professionnels sur les chantiers.
  • Formuler des recommandations aux entreprises pour une prise en charge effective des mesures de prévention des risques en privilégiant leur intégration aux procédés de construction et dans les méthodes de travail utilisées.
  • La sensibilisation des travailleurs à leurs postes de travail sur les risques qu’ils encourent et les moyens de s’en prémunir et ce, à l’aide de moyens audio-visuels (films, montages audio-visuels..) en insistant sur l’importance de la protection collective et individuelle .
  • Conseiller les entreprises sur les aspects suivants :
    • L’aménagement de postes de travail sûrs et notamment ceux qui se situent en hauteur.
    • Les installations, équipements et engins de chantiers utilisés et qui doivent être sécurisés en permanence.

 

Visites des sièges sociaux d’entreprises

Objectifs :

  • Informer les entreprises sur les manquements constatés sur leurs chantiers.
  • Documenter les entreprises en affiches, dépliants et brochures techniques de sécurité.
  • Relever les besoins exprimés par les entreprises ainsi que leurs attentes spécifiques  en matière de formation, d’information ou d’assistance technique.

 

Visites conjointes avec les autres institutions de prévention et de contrôle (Inspection du travail, contrôleurs de la CNAS, médecins du travail)

Objectifs :

Ces visites visent à évaluer les mesures prises par les entreprises sur les lieux de travail en vue de l’application des prescriptions réglementaires en PRP et à prodiguer des conseils aux chefs d’entreprises dans le domaine de la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (AT & MP).

Lors de ces visites, les entreprises en infraction avec la règlementation en vigueur seront soumises le cas échéant à la procédure de mise en demeure pour le respect de l’application de la réglementation en vigueur.

 

Enquêtes sur les accidents graves et mortels

Objectifs :

Détermination de l’arbre des causes de l’accident et préconisation des mesures de prévention adaptées à chaque cas pour éviter le renouvellement d’accidents similaires.

L’enquête d’accident sert à identifier les causes et les circonstances qui sont à l’origine d’un accident grave ou mortel. L’enquête est réalisée par les ingénieurs et les techniciens de l’OPREBATPH, elle est sanctionnée par la rédaction du rapport dans lequel on trouve les éléments désignés ci-après :

  • Description des faits;
  • la description des conséquences subies;
  • l’analyse des causes de l’accident par la méthode de l’arbre des causes;
  • Recommandations pour corriger les situations dangereuses.


L’évaluation des risques professionnels (EvRP)

L’évaluation a priori des risques professionnels (EvRP) consiste à identifier, hiérarchiser et classer les risques auxquels sont soumis les travailleurs des entreprises du BTPH, en vue de mettre en place des actions de prévention pertinentes. Elle constitue l’étape initiale d’une politique de santé et de sécurité au travail dans l’entreprise.


Diagnostic SST

Le diagnostic en Santé et Sécurité au Travail (SST) permet de dresser un état des lieux sur les conditions du travail relatives au volet SST au niveau des entreprises et le degré d’application de la réglementation en vigueur et des bonnes pratiques en la matière.

Cette action se déroule comme suit:

  • Visite approfondie des lieux de travail (chantiers, ateliers et carrières, etc.).
  • Recensement des dysfonctionnements et lacunes en matière de prise en charge  par les organismes employeurs des aspects liés à la SST.
  • Formulation des recommandations techniques appropriées en vue d’une amélioration continue de la situation


Plan d’hygiène et de sécurité (PHS)

L’action de prévention sur les chantiers du bâtiment, des travaux publics et de l’hydraulique (BTPH), qui sont réputés  à très haut degré de risque d’accidents du travail, souvent graves et mortels, ne peut s’effectuer efficacement que si celle-ci est organisée dès le stade de la conception des ouvrages et avant le début des travaux par le biais d’un plan d’hygiène et de sécurité (PHS).

Aussi et pour mettre un terme aux improvisations constatées en matière de prévention des risques professionnels durant la réalisation des ouvrages, l’arrêté ministériel du 26 juillet 2008 relatif au PHS prévoit que dans tous les chantiers dont la durée des travaux est de 6 mois et plus, avec une présence de 20 travailleurs et plus, un PHS doit être élaboré par l’entreprise avant le démarrage des travaux.

Le plan d’hygiène et de sécurité, qui est un outil de prévention d’une extrême importance devra identifier essentiellement les risques prévisibles pour les travailleurs ainsi que les mesures de prévention prévues par l’entreprise pour réduire, voire empêcher la survenance d’accidents pouvant provoquer des lésions corporelles ou des décès chez les travailleurs qu’elle emploie.

Le plan d’hygiène et de sécurité doit en outre énumérer également les mesures prévues pour assurer la protection individuelle et collective des travailleurs ainsi que les premiers secours à prodiguer aux accidentés.

Main Menu