وزارة العمـل والتشغيل والضمـان الاجتماعي
Ministère du Travail, de l’emploi et de la Sécurité Sociale
هيئة الوقاية من الأخطار المهنية في نشاطات البناء والأشغال العمومية والري
Organisme de Prévention des Risques Professionnels dans les activités du Bâtiment, des Travaux Publics et de l'Hydraulique

Stress au travail: un défi collectif

Aujourd'hui, de nombreux travailleurs ressentent une forte pression pour répondre aux exigences de la vie professionnelle. Les risques psychosociaux comme la concurrence accrue, les attentes plus élevées sur les performances et de longues heures de travail contribuent à ce que le lieu de travail devienne un environnement toujours plus stressant.

Avec le rythme de travail dicté par des communications instantanées et des niveaux élevés de concurrence, les lignes de séparation entre le travail et la vie privée sont de plus en plus difficiles à identifier.

Au cours des dernières années, l'impact des risques psychosociaux et du stress lié au travail a reçu plus d’attention parmi les chercheurs, les spécialistes et les décideurs. Le stress lié au travail est désormais généralement reconnu comme un problème mondial affectant tous les pays, le nôtre aussi, toutes les professions, celle du BTPH aussi, et tous les travailleurs. Dans ce contexte complexe, le lieu de travail est une source importante de risques psychosociaux et, en même temps, le lieu idéal pour y faire face afin de protéger la santé et le bien-être des travailleurs.

Selon l’Organisation Internationale du Travail [OIT], le stress est la réponse physique et émotionnelle nocive causée par un déséquilibre entre les exigences perçues et les capacités et ressources perçues des individus pour faire face à ces exigences.

Autrement dit, le stress lié au travail se manifeste quand les exigences du travail ne correspondent pas ou dépassent les capacités, ressources ou besoins du travailleur, ou quand les connaissances ou les capacités d’un travailleur ou d’un groupe pour gérer les exigences ne correspondent pas aux attentes de la culture organisationnelle d’une entreprise.

Les risques psychosociaux sont d’origine et de nature variées qui sont à l’interface de l’individu et de sa situation de travail. De cette grande diversité, il s’ensuit que les risques psychosociaux ne peuvent faire l'objet d'une réglementation protectrice particulière, et sont d’abord régis par des textes généraux.

Le Cadre Juridique Algérien prend en charge cet aspect par le biais de l’article 6 [Loi 90-11] qui stipule que les travailleurs ont droit au respect de leur intégrité physique et morale et de leur dignité. Aussi, par le biais de la convention OIT n° 155, ratifiée par l’Algérie, sur la sécurité et la santé des travailleurs, 1981 et rec. (n° 164) dont résumé : Adoption et application d’une politique sur la SST en vue de protéger la santé physique et mentale des travailleurs, à travers l’adaptation des machines, des matériels, du temps de travail, de l’organisation du travail et des procédés de travail aux capacités physiques et mentales des travailleurs.

En attendant des textes protecteurs particuliers, le législateur devra faire appel à des spécialistes pluridisciplinaires pour concrétiser l’exécution de ces textes généraux.

Beaucoup reste à faire dans ce domaine.

Main Menu